Ancien élève de l'École normale supérieure, rue d'Ulm (1974-1977), Frédéric Berthet est pensionnaire de la Bibliothèque nationale de France où il a notamment travaillé sur le fonds Barrès.

 

Cinq livres ont été publiés de son vivant, en l'espace de dix années. Simple journée d'été, que l'auteur définit lui-même comme une « suite » de nouvelles, au sens musical du terme, paraît chez Denoël dans la collection L'Infini, en janvier 1986.

 

 

"J'étais assis à l'ombre d'un pin et la propriétaire des chevilles que je regardais regardait les gens dormir au bord de la piscine, sous les parasols, et souriait vaguement de temps en temps en pensant qu'elle s'endormirait bientôt. Les gens qui dormaient remuaient un peu dans leur sommeil et se demandaient en rêve comment Goethe avait eu la force de prendre tant de dispositions. La journée d'été, elle, devait déjà réfléchir à la façon dont elle s'y prendrait, le lendemain, pour devenir encore un peu plus chaude".

Simple journée d'été

35,00 €Prix
Taille
  • T-shirt 100% coton – Blanc imprimé en bleu

    Col rond – Coupe droite
    Lavable à l’envers à 30 degrés en machine

    Taille 1, 2 et 3

unnamed.png
logo-instagram-noir.png

© 2020 by Zoé Ferdinand

0